Retour
Ski nordique

Les Jeux paralympiques d’hiver proposent un total de 20 épreuves de ski de fond en fonction du handicap (déficient visuel, assis et debout).

Les dames effectuent des distances comprises entre 1,1 et 15 kilomètres et les messieurs des distances comprises entre 1,1 et 20 kilomètres. 

Les athlètes assis utilisent une luge nordique et se propulsent à la seule force des bras. Les concurrents de la catégorie déficient visuel sont accompagnés d’un guide qui les dirige. Ces derniers sont sur des skis et empruntent la même trace, juste devant eux, ou bien derrière eux, en les guidant à la voix.

 

Epreuves

Les épreuves sont identiques à celles homologuées par la Fédération Internationale de Ski, mais sur des distances réduites.

Déficients visuels

  • Messieurs : sprint, 10 km, 20 km, relais mixte, relais open
  • Dames : sprint, 5 km, 15 km, relais mixte, relais open
Assis
  • Messieurs : sprint, 10 km, 15 km, relais mixte, relais open
  • Dames : sprint, 5 km, 12 km, relais mixte, relais open
Debout
  • Messieurs : sprint, 10 km, 20 km, relais mixte, relais open
  • Dames : sprint, 5 km, 15 km, relais mixte, relais open
  • À savoir : selon la nature de l’épreuve, les compétiteurs en catégorie “debout” concourent en style libre (patinage) ou classique

Handicaps concernés

  • Les déficients visuels
  • Les handicapés qui skient debout (par exemple les sportifs amputés)
  • Les handicapés qui skient assis

Les déficients visuels sont classés en trois catégories :

  • les athlètes aveugles sont dans la catégorie B1.
  • les athlètes mal-voyants ayant une acuité visuelle de 6/24 maximum et/ou un champ visuel de moins de 5 degrés sont dans la catégorie B2.
  • les athlètes mal-voyants ayant une acuité visuelle comprise entre 2/60 et 6/12 et/ou un champ visuel compris entre 5 et 20 degrés sont dans la catégorie B3.