Retour
Biathlon

Comme pour les sportifs des JO, le biathlon paralympique combine le ski de fond et le tir à la carabine. 

Le biathlon handisport comporte trois catégories différentes : assis, debout et déficient visuel. 

Dans cette dernière catégorie les concurrents forment une paire avec un guide qu’ils doivent suivre. Au niveau du tir, ils utilisent des carabines électroniques avec un casque à écouteurs équipés pour recevoir des commentaires audio. 

Le biathlon est inscrit au programme des Jeux paralympiques depuis Lillehammer, en 1994.

 

Les règles

Les athlètes peuvent utiliser une luge nordique, siège adapté monté sur une paire de skis espacés de l’écartement des traces de ski classique. Pour tous les biathlètes, qu’ils soient en luge, debout, accompagnés ou non d’un guide (déficients visuels),
aucun ne porte son arme à la différence des compétitions olympiques.

 Les athlètes de para biathlon participent aux épreuves sur des boucles de 2,5 km. Après chaque boucle, ils doivent tirer sur des cibles se trouvant à 10 m (2 ou 4 séries de 5 tirs) à l’aide de carabines à air comprimé, posées sur un support ou non selon le handicap. Pour chaque cible manquée, les athlètes doivent effectuer une boucle de pénalité (150 m) ou sont pénalisés d’une minute supplémentaire, selon l’épreuve.

Épreuves

  • Courtes distances : 7,5 km pour les hommes et 6 km pour les femmes
  • Moyennes distances : 12,5 km pour les hommes et 10 km pour les femmes
  • Longues distances : 15 km pour les hommes et 12,5 km pour les femmes

Handicaps concernés

  • Handicap orthopédique
  • Paraplégie et tétraplégie
  • Hémiplégie
  • Paralysie cérébrale
  • Handicap neurologique évolutif
  • Handicap neurologique d'origine