Retour
Canoë

Aux Jeux Paralympiques, toutes les épreuves se disputent sur 200m sprint, en confrontation directe et en monoplace dans deux types d’embarcations, le kayak ou la pirogue.


 

Les règles

En kayak, on utilise une pagaie double (un manche et deux pales), tandis qu’une pagaie simple (un manche et une pale) est utilisée en pirogue (Va’a). Contrairement à l’aviron, la pagaie n’a aucun point de fixation sur l’embarcation, le pagayeur doit donc créer son appui dans l’eau et transmettre l’énergie à l’embarcation en utilisant son corps pour se déplacer.

Il existe trois catégories :

KL1 – VL1 : Athlètes sans ou avec une fonction très limitée du tronc, sans fonction des jambes.

KL2 – VL2 : Athlètes avec une fonction partielle du tronc et des jambes, capables de s’asseoir droit dans un kayak mais ayant éventuellement besoin d’un siège avec dossier haut.

KL3 – VL3 : Athlètes avec une fonction du tronc et une fonction partielle des jambes, capables de s’asseoir avec le tronc en flexion avant dans le kayak et d’utiliser au moins une jambe.



Handicaps concernés


Handicap moteur.